CEE : une hausse de 25 % pour la 5e période

👉 CEE : le Gouvernement a annoncé une hausse de 25% concernant la cinquième période des CEE. Un point crucial et positif pour la rénovation énergétique. 🏠

Partager cet article

CEE : une obligation totale de 3 300 TWhc

CEE : la cinquième période des Certificats d’économie d’énergie fixe une augmentation de 25 % soit environ 600 TWhc. Annoncée par la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier – Runacher, cette décision rentre dans le cadre du plan « Sobriété énergétique » . Ainsi, avec une augmentation de 25 %, le niveau d’obligation se situerait aux alentours de 3 100 TWhc. 

D’ailleurs, le plan de sobriété énergétique compte évoluer avec quelques changements en cours :

  • Une évolution de MaPrimeRénov d’ici 2023.
  • L’aide MaPrimeRénov Copropriétés au syndicats de copropriétaires pour la réalisation de travaux de rénovation globale.
  • L’extension « coup de pouce chauffage » pour les bâtiments résidentiels collectifs.

CEE et nouvelle augmentation : quels bénéfices peut-on en tirer ?

Cette nouvelle augmentation permettra au prix des CEE de faire peau neuve ! C’est un point positif pour les ménages les plus modestes. En effet, les primes allouées aux travaux de rénovation énergétique sont concernées par cette augmentation.

En parallèle, cette augmentation est un véritable coup de pouce pour la visibilité des entreprises du bâtiment. Nous le savons, depuis ces derniers mois, le secteur du bâtiment est très impacté par la baisse des primes.

Bon à savoir : La ministre a lancé un appel à programme pour une enveloppe d’une valeur de 150 millions d’euros afin d’accompagner les ménages en situation de précarité énergétique.

Le Syndicat National de l’Isolation en quête d’un plan de « sauvetage d’urgence »

Le Syndicat national de l’isolation a demandé un « Plan de sauvetage d’urgence » car nous citons : la « filière de l’isolation se meurt ». Celui-ci affirme que plus de 20 à 25 % des sociétés d’isolation ont déjà « déposer le bilan » .

Pour terminer, la ministre Agnès Pannier – Runacher affirme devant la presse : « Aujourd’hui, le marché des CEE voit les prix diminuer, ce qui n’est pas sain pour l’équilibre de ce marché. Nous avons donc travaillé avec les acteurs du secteur et obtenu un arbitrage favorable pour le prix des CEE. Une concertation aura lieu à la rentrée en septembre pour caler les paramètres » .

Un projet de rénovation énergétique ?

Contactez-nous par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 17h30

09 80 80 65 41

Articles récents

Qu’est-ce que le Fonds Chaleur de l’Ademe ?

Qu’est-ce que le Fonds Chaleur de l’Ademe ?

👉🔥 Le Fonds Chaleur permet aujourd’hui de promouvoir la chaleur renouvelable et lutter contre le dérèglement climatique. Comprenons ensemble ses objectifs, et ses enjeux actuels.

Un projet de rénovation énergétique ?

Contactez-nous

Contactez-nous

Nos équipes sont à votre écoute

Contactez-nous ou soyez recontacté en laissant vos informations dans le formulaire.