COP26 : La Grande Bretagne et la neutralité carbone en 2050

COP26 : La Grande Bretagne et la neutralité carbone en 2050
Depuis 2020, Boris Johnson, annonce déjà ses projets pour réduire de 78% ses émissions de gaz à effet de serre. C'est durant la conférence de la COP26, que 50 événements mettront en valeur tous leurs plans d’actions en matière de climat.

Partager cet article

La Cop26 au service des objectifs de la Grande Bretagne

Le programme de la COP26 

La Cop26 illustre l’engagement de la présidence en faveur d’une société plus verte et responsable. Le programme ouvre le bal avec la présence de plus de 120 dirigeants qui ont déjà confirmé leur présence. Tout d’abord, les émissions de gaz à effet de serre s’avère être une préoccupation alarmante. C’est pourquoi, dès le départ, les dirigeants définiront leur plan d’action, et projets ambitieux à venir. Le programme durera 2 semaines pour mettre en lumière toutes les actions et investissements capitaux. Ces événements s’organisent en fonction de différentes thématiques : transition énergétique, impact du changement climatique, investissements financiers, la transition du charbon etc…

Un programme qui tend vers un avenir plus vert et positif ! Les participants au sommet auront également l’occasion de visiter plus de 80 pavillons. Ces derniers verront également d’autres pays organiser leurs propres programmes d’événements.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur le programme de la Cop26, c’est juste ici 😉

Toute cette cohérence autour du climat, engendre des investissements capitaux. Jusqu’où le Royaume-Uni est prêt à investir ?

Un investissement économique pour l’arrivée zéro carbone 

Tout d’abord, le gouvernement prévoit d’investir 3.9 milliards de livres pour décarboner le secteur résidentiel avec des pompes à chaleur totalement subventionnées. (La pompe à chaleur est un système de chauffage écologique). C’est-à-dire, que l’arrivée du zéro carbone constitue de véritables recherches. À titre d’exemple, la recherche nucléaire fait l’objet de grands investissements : 500 millions de livres sterling prévus.

Le gouvernement Britannique annonce le 18 novembre vouloir convertir le pays afin de le décarboner d’ici 2050. Cette volonté se traduit en plan de 10 points pour “ un futur plus vert ”. Des enveloppes prévues déploieront : les voitures électriques, l’éolien, l’isolation des logements, et la rénovation énergétique.

Nommée “ révolution industrielle verte ” pour Boris Johnson, ces actions créeront environ 250 000  emplois. Un enjeu de taille pour également lutter contre le chômage. Environ 620 millions de livres, sont en partie adressés à l’achat des voitures électriques. Puis, 1 milliard de livre à la rénovation thermique des logements et bâtiments publics. 

COP26 : La Grande Bretagne et la neutralité carbone en 2050

Le Royaume-Uni, une transition énergétique inédite

Hormis sa participation à la Cop26, le Royaume-Uni, entreprend déjà une transition considérable autour d’un système plus vert et durable. Longtemps tributaire des énergies fossiles, tel que le charbon, le Parlement adopte en 2008 la loi sur le changement climatique.

La loi définit des objectifs de réduction soit moins 80% d’ici 2050. Il y a un an, le Parlement britannique modifie le  » Climate Change Act « , pour encourager l’émission zéro d’ici 2050. Ainsi, le Royaume-Uni devient le premier pays du G7 à s’engager pour la neutralité carbone. 

En parallèle, le pays lance en 2013 sa Réforme du Marché de l’Electricité (EMR) pour une électricité presque 0 carbone. En 2019, le Royaume-Uni passe environ 18 jours consécutifs sans combustion de charbon. C’est-à-dire que depuis la crise du Coronavirus, le pays décide de mettre à l’arrêt ses centrales à charbon pour produire de l’électricité. Elles fermeront définitivement d’ici 2025.

Pour rendre davantage service à l’écologie, des mines de charbon désaffectées font office d’une belle révolution verte. L’eau présente dans les galeries des mines, permettra en effet de chauffer plus de 1 500 foyers. Une véritable révolution verte, où quelques pays voisins utiliseront certainement cette méthode. Chargé de développement du comté de Durham, Chris Myers ne cache pas son enthousiasme : « Elles ont alimenté avec succès la révolution industrielle, et désormais, elles vont contribuer à la révolution verte »

D’ailleurs, le  » Committee on Climate Change  » considère que la stratégie zéro émission du Royaume-Uni, est déjà une bonne avancée considérable. Peut-on en dire autant des enjeux de la Cop26 ?

Les enjeux de la Cop26

Les ambitions de la Cop26

À l’échelle planétaire, les émissions de gaz à effet de serre ne cessent de croître. Le changement climatique global est actuellement un sujet de préoccupation majeur. Localisée dans la ville de Glasgow le dimanche 31 octobre, la Cop26 a rassemblé les plus grands représentants autour du changement climatique. Un programme qui donnera suite à des plans d’actions concrets et mesurables, pour faire face à l’urgence climatique. 

La température de la planète a déjà augmenté de 1°C. Hors, pour limiter les désastres climatiques, le réchauffement planétaire doit être inférieur à 2°C. Selon le rapport du GIEC, nous ne réduisons pas assez nos émissions de gaz à effet de serre. À ce rythme, le réchauffement climatique pourrait atteindre les 3°. Suite à ces résultats alarmants, les dirigeants  au sommet devront présenter leur feuille de route pour réduire au maximum nos émissions carbone. 

C’est pourquoi la Cop26 encourage les différents pays à développer des projets à bas ou zéro carbone d’ici 2050. Selon Boris Johnson, le gouvernement devrait redoubler d’efforts pour diminuer les émissions “ des maisons, routes, exploitations agricoles et sources d’énergie ” . Selon le  rapport GIEC, pour sauver la planète, tous les pays sans exception doivent se fixer des objectifs climatiques. 

COP26 : La Grande Bretagne et la neutralité carbone en 2050

La Cop26, un défi pour la société 

Il n’y a cependant pas que les dirigeants qui se fixent des actions pour lutter contre le réchauffement climatique. De nombreuses luttes sociales sont également au rendez-vous.

Au Sénégal par exemple, à Dakar, des sénégalaises ont défilé dans la capitale pour lutter contre le réchauffement climatique. Cette action menée le samedi 23 Octobre 2021, a pour objectif de sensibiliser la population à l’action climatique pour nos générations futures. D’autres actions ont également été menée tout au long du mois d’octobre :

  • Pour la COP26, le journal Libération prévoit de publier de nombreuses enquêtes, portraits, et décryptages liés aux enjeux du climat. Leur toute première enquête s’érige autour du nucléaire. 
  • Pour parler de l’urgence climatique aux élèves, les chercheurs travaillent sur une nouvelle manière d’intégrer au programme l’urgence climatique. Il s’agit d’un sujet abordé sur France Culture.
  • En Californie, avant la COP26, Usbek and Rica demande l’opinion de 5 jeunes activistes à propos de la COP26.

Nous citons : “ Lorsque je suis arrivé au collège, les feux de forêt ont commencé à se multiplier et à affecter directement ma communauté. Nous avons déjà dû évacuer notre maison familiale trois fois par le passé par exemple. Peu à peu, j’ai commencé à relier ces événements entre eux, notamment en lisant les résumés des rapports du GIEC. C’est à ce moment-là que je me suis dit : Ah ok, donc tous ces événements qui me tombent dessus dans ma vie quotidienne ont en fait quelque chose de commun ”  Dilan Gohill, jeune lycéen de 16 ans, témoigne son combat contre le réchauffement climatique.

COP26 : La Grande Bretagne et la neutralité carbone en 2050

La COP26 est donc un enjeu majeur, qui implique autant le gouvernement que les citoyens. Pour atteindre la neutralité carbone, de nouveaux enjeux à venir sont encore aujourd’hui en attente de résultats concluants.

Vous souhaitez vous aussi réduire votre empreinte carbone ? Substituer vos appareils énergivores et/faire des économies d’énergie ? Contactez-nous sans plus attendre sur marketing@certigaia-group.com.

Un projet de rénovation énergétique ?

Contactez-nous par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 17h30

09 80 80 65 41

Articles récents

Qu’est-ce que le Fonds Chaleur de l’Ademe ?

Qu’est-ce que le Fonds Chaleur de l’Ademe ?

👉🔥 Le Fonds Chaleur permet aujourd’hui de promouvoir la chaleur renouvelable et lutter contre le dérèglement climatique. Comprenons ensemble ses objectifs, et ses enjeux actuels.

Un projet de rénovation énergétique ?

Contactez-nous

Contactez-nous

Nos équipes sont à votre écoute

Contactez-nous ou soyez recontacté en laissant vos informations dans le formulaire.