Rénovation énergétique : de quelles aides pouvez-vous bénéficier ?

Rénovation Énergétique : Quelles Aides Avez-Vous Droit ?

Partager cet article

La rénovation énergétique engage votre logement à certains travaux. C’est pourquoi le gouvernement a mis en place des dispositifs d’aides pour améliorer sa consommation énergétique.

La rénovation énergétique est aujourd’hui un enjeu capital en termes d’écologie et d’économie. C’est pourquoi de nombreuses aides ont été administrées par l’Etat afin d’aider les particuliers à rénover correctement leur habitat. Pour ce faire, la réalisation de travaux performants par des professionnels qualifiés prend toute son importance.

Pour commencer, Certigaïa-Group est là pour vous renseigner sur toutes les aides possibles.

Quel budget prévoir pour une rénovation énergétique en 2021 ?

Premièrement, que vous souhaitiez rénover un logement neuf ou ancien, la rénovation énergétique réside dans l’amélioration du confort thermique de votre habitat et dans la baisse d’économies d’énergie. Pour y voir plus clair dans son budget, nous avons listé pour vous les différentes enveloppes à prévoir. Découvrez également les aides possibles pour réaliser tous vos travaux d’économie d’énergie.

Isolation thermique, combien faudrait-il prévoir ? 

Aujourd’hui le prix de l’isolation thermique varie de 40 à 80 euros le mètre carré. Afin de déduire correctement l’isolation thermique d’une habitation, il faudrait prendre en compte plusieurs critères. Tout d’abord, il faudra considérer :

  • Le type d’isolant
  • La paroi à isoler
  • La qualité de la pose
  • La superficie à couvrir 
  • Le tarif correspondant à la main d’œuvre. 
  • Les matériaux employés (laine de verre, ouate de cellulose, laine de roche…) 

Dans un second temps, la zone est également une partie importante à évaluer :

  • Les combles et les toits
  • Les murs par l’intérieur et par l’extérieur
  • Les sols
  • Les fenêtres
Rénovation énergétique : quelles aides avez-vous droit ?

La zone tarifaire des prix de matériaux

Il est important de noter que le choix de l’isolant est une étape cruciale pour prévoir en amont son budget. Afin de mieux illustrer la zone tarifaire, on vous partage quelques prix de matériaux isolants sur le marché :

Laine de verre : entre 3 et 8 euros

Laine de roche : entre 5 et 15 euros

Fibre ou laine de bois, chanvre, lin : environ 15 euros

Verre cellulaire : entre 10 et 50 euros

Vermiculite : entre 10 et 50 euros

Laine de mouton, plume de canard, ouate de cellulose, coton : entre 15 et 20 euros

Polystyrène expansé ou extrudé : entre 10 et 20 euros

Source : calculeo.fr

Il est cependant essentiel de préciser que les prix des différents matériaux, ainsi que les frais de la main-d’œuvre varient d’une région à une autre. Une fois que l’isolation a été faite, il est nécessaire d’évaluer l’état de sa chaudière. Si celle-ci s’avère être ancienne, il est important de la remplacer.

Rénovation énergétique : quel budget prévoir pour remplacer sa vieille chaudière ?

Une chaudière ancienne impacte vos factures de consommation énergétique. Celle-ci peut également être encrassée et mal réglée. En parallèle, elle est très énergivore puisque son rendement diminue. En décidant de la changer, vous pouvez réaliser jusqu’à 50% d’économie d’énergie.

Pour remplacer sa chaudière, il est important de prendre en compte certaines caractéristiques :

  • L’installation
  • Le modèle de la chaudière 

Les chaudières perfectionnées sont souvent économiques, et offrent un bon rendement. De ce fait, elles consomment moins, et possèdent des dispositifs plus rassurants. Nous pouvons citer quelques modèles de chaudières à savoir :

La chaudière à haute température, basse température ainsi qu’à condensation.

La chaudière à condensation est une des plus performantes en termes d’économies d’énergie, et de réduction d’empreinte carbone. En effet, d’un point de vue écologique, les performances des chaudières à condensation diminuent largement l’impact environnemental. La combustion étant très performante, les rejets de CO2 sont nettement plus faibles.

Isolation des murs par l’intérieur/extérieur, à quel prix ? 

Isoler les murs de son habitation aide fortement à réduire sa facture énergétique. Une maison mal isolée, subit des déperditions de chaleur d’au moins 75%. Afin de garder sa fraîcheur en été, et bien chauffer son intérieur en hiver, il est important de bien isoler votre habitat. C’est à ce moment, que deux solutions s’imposent : l’isolation des murs par l’intérieur, ou alors, par l’extérieur.

Quant aux prix, sachez que l’isolation des murs par l’intérieur est normalement moins élevée que celle par l’extérieur. Pour l’isolation des murs par l’intérieur, il faudrait compter entre 50 et 90 euros le mètre carré. Hors, par l’extérieur, le prix varie entre 100 et 180 euros (main d’œuvre incluse).

Comme vous pouvez le constater, les travaux nécessitent un coût mais vous permettent de réaliser d’importantes économies d’énergie.

L’isolation des murs par l’extérieur comporte en effet de nombreux atouts :

  • Diminution des déperditions de chaleur 
  • Conservation de la même surface habitable 
  • Éviter les risques de condensation dans l’isolant 

Afin d’isoler les murs par l’extérieur avec brio, il faut de multiples techniques et différents isolants. Ces derniers permettront de réaliser ce que l’on appelle une ITE (Isolation Thermique Extérieure). Ce procédé consiste à envelopper les façades extérieures par le biais d’un isolant.

Concernant l’Isolation Thermique Extérieure, le coût moyen oscille entre 50 et 80 euros HT par mètre carré. Un prix qui, bien sûr, comprend la fourniture de l’isolant ainsi que de la pose. En parallèle, le budget moyen estimé pour les travaux d’isolation par l’extérieur, est d’environ 4 700 euros.

Néanmoins, il est donc important de préciser que le prix dépend fortement de la performance de l’isolant, et l’épaisseur choisie ainsi que de la surface totale à isoler.

NB : A partir du 1er Janvier 2022, la RT 2012 sera substituée par la RE 2020 (Réglementation environnementale 2020). Celle-ci compte imposer aux nouvelles constructions de produire plus d’énergie que ce qu’elles consomment.

Ainsi, nous ne parlerons désormais plus de Bâtiment basse consommation, mais plutôt de Bâtiment à énergie positive.

Rénovation énergétique, à quelles aides pouvons-nous prétendre ?

Pour commencer, afin d’encourager les propriétaires à réaliser des travaux pour un meilleur confort thermique, le gouvernement a mis en place des aides aux travaux, plus souvent cumulables. Un dispositif qui diminue fortement le coût des travaux.

Pour les travaux d’isolation par l’extérieur : 

  • MaPrimeRénov’
  • l’éco-prêt à taux zéro
  • la prime énergie
  • la TVA à taux réduit à 5,5 %
  • Certaines aides locales (à voir avec votre mairie)

Une bonne partie de ces aides financières sont administrées par un professionnel labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) 

Pour les travaux d’isolation par l’intérieur : 

  • MaPrimeRénov’
  • L’Éco-PTZ
  • La TVA à taux réduit
  • Les aides de l’Anah

Pour l’installation d’une pompe à chaleur : 

Les pompes à chaleur font parties des solutions de chauffage écologique. Leur installation peut donc être financée à hauteur de plusieurs milliers d’euros par des aides à la rénovation énergétique. On compte parmi les aides les plus connues :

  • La prime CEE
  • Le PTZ
  • La TVA à 5,5%
  • Les aides locales
Rénovation énergétique : quelles aides avez-vous droit ?

Mais qu’en est-il du financement des travaux énergétiques ?

Pour le financement des travaux énergétiques, il est tout d’abord essentiel de préciser le crédit d’impôt. Nous en parlons moins souvent, et pourtant, c’est une aide dont nous pouvons potentiellement bénéficier. Le CITE ou Crédit d’impôt Transition Energétique, est finalement une mesure fiscale administrée par l’Etat. Ensuite, ce dispositif permet aux français de déduire de leurs impôts les dépenses liées à des travaux de rénovation thermique.

Ainsi, les français peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt s’élevant jusqu’à 30% pour une grande partie des travaux de rénovation énergétique.

NB : Le saviez-vous ? Le Gouvernement annonce le lancement d’un tout nouveau dispositif : France Rénov’, la nouvelle prime à la rénovation des logements. France Rénov’ est le prochain service public de la rénovation de l’habitat en France. A partir du 1er janvier 2022, le dispositif sera mis en place.

Lancement de France Renov’

Au programme : 

  • L’information
  • Les conseils
  • L’accompagnement des ménages. 

Ainsi, toutes les ressources nécessaires seront mises à disposition :

  • Un site internet : france-renov.gouv.fr, qui rassemble toutes les informations capitales au projet de rénovation.
  • Un outil de simulation sur les aides financières disponibles.
  • Un annuaire regroupant tous les artisans qualifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).
  • Un numéro national unique afin de joindre les conseillers en cas de doute : 0 800 800 700.
  • Un réseau qui compte environ 450 guichets (Espaces Conseil France Rénov’) répartis sur l’ensemble du territoire. De plus, avec une collaboration partenaire avec les collectivités locales.

Si vous souhaitez en savoir davantage, nous vous invitons à cliquer sur ce lien.

Si vous aussi vous vous languissez de découvrir un peu plus sur le portail d’entrée des aides à compter de 2022, n’hésitez pas à partager cet article autour de vous !

Un projet de rénovation énergétique ?

Contactez-nous par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 17h30

09 80 80 65 41

Articles récents

Qu’est-ce que le Fonds Chaleur de l’Ademe ?

Qu’est-ce que le Fonds Chaleur de l’Ademe ?

👉🔥 Le Fonds Chaleur permet aujourd’hui de promouvoir la chaleur renouvelable et lutter contre le dérèglement climatique. Comprenons ensemble ses objectifs, et ses enjeux actuels.

Un projet de rénovation énergétique ?

Contactez-nous

Contactez-nous

Nos équipes sont à votre écoute

Contactez-nous ou soyez recontacté en laissant vos informations dans le formulaire.