L’éolienne en mer, bon ou mauvais départ ?

L’éolienne en mer fait l’objet de polémiques, clivages, et préjugés. Pourquoi ne sait-on pas réellement si ce système est bénéfique à une réelle transition énergétique ? Entre éolienne terrestre, ou en mer, les avis diffèrent. Découvrons ensemble, ce que représente réellement l’éolien en mer ?

Partager cet article

Quelle différence entre l’éolienne en mer ou terrestre :

Une éolienne en mer dépasse la centaine de mètres et représente 15 Mégawattheure, c’est-à-dire 5x plus qu’une éolienne terrestre. L’avantage d’une éolienne en mer, c’est que celle-ci profite d’une meilleure efficacité des vents que sur Terre. Les éoliennes terrestres produisant 60% d’énergie en moins, leurs turbines ne sont pas assez conséquentes. Or, une éolienne en mer est 2 à 3 fois plus puissante qu’une éolienne terrestre. Pour l’éolienne terrestre, nous comptons une puissance de 1.8 à 3 mégawattheures. Tandis que pour une éolienne en mer, nous sommes sur 7.8 mégawattheures. Bon à savoir : les premières éoliennes en mer étaient de base, des éoliennes terrestres posées en mer. Avec le temps, celles-ci se sont sophistiquées afin de mieux adapter le système à l’environnement maritime.

Quel est le fonctionnement d’une éolienne ? 

L’éolienne transforme l’énergie cinétique du vent en énergie mécanique puis en énergie électrique grâce à un turbo alternateur. Elle ne fonctionne qu’avec l’intensité du vent.. Pour un fonctionnement optimal, le vent devrait se situer entre 10 et 100 km/h. Néanmoins, vous vous demandez sûrement, ce qu’il se passe si les vents sont violents ? Un système permet de protéger les éoliennes de la vitesse du vent si celle-ci est trop agressive. C’est pourquoi il faut trouver en amont une localisation où se trouvent les meilleurs gisements des vents. Ainsi, l’électricité produite par une éolienne dépend de la longueur des pales et de la surface balayée par celle-ci. 

La représentation de l’éolienne en mer en Europe :

Selon le graphique ci-dessous, la puissance moyenne des éoliennes en mer en Europe est passée de 4 giga wattheure en 2010 à 8 mégawattheure en 2020. 

Source : Wind Europe offshore Wind in Europe Key trends and statistics 2020 figure 6. 

81% des éoliennes en mer installées en Europe tiennent leur origine de la fondation Monopieu (représente 500 à 1000 tonnes), et que l’on implante dans les fonds maritimes. La fondation Monopieu est utilisée pour implémenter une éolienne en eau peu profonde. En Europe le marché des turbines est dominé par Siemens, et Vestas (constructeurs Européen). En effet, 92% des éoliennes en mer proviennent de ces deux structures. La majorité des installations sont principalement situées en mer du Nord, en Irlande et en mer baltique. En 2020, 70% des éoliennes installées seront localisées en Europe et le reste en Chine. En Europe 5 pays regroupent la quasi-totalité des éoliennes en mer. 

  • Danemark
  • Royaume-Uni
  • Belgique
  • Pays Bas
  • Allemagne

L’éolienne en mer et la transition énergétique : 

La France est aujourd’hui encore tributaire des énergies fossiles (transport, industries, production de chaleur…) D’ailleurs, l’énergie fossile représente les deux tiers de l’énergie finale consommée en France. Afin de lutter contre le dérèglement climatique et réduire notre dépendance à l’étranger, la France décide de se lancer elle aussi dans la neutralité carbone en 2030 et 2050. C’est d’ailleurs un projet que soutient le président de la République Emmanuel Macron, souhaitant miser sur l’éolienne en mer. Contrairement aux pensées communes, une bonne majorité des français serait favorable à cette énergie verte. Nous citons : Ainsi, près de six Français sur dix (59 %) y sont favorables selon un sondage Odoxa pour Challenges et BFMTV* réalisé en mars 2021 *. Un taux certes plus bas que celui de 2013 (67 %), mais beaucoup plus haut qu’en 2018 (47 %). (Source : https://bit.ly/3u8FZLZ)

Les projets de RTE pour l’éolien en mer :

RTE (responsable du réseau électrique français) souhaiterait construire tout un système de production d’électricité pour réduire nos émissions de carbone. En effet, les centrales nucléaires vieillissent et sont de moins en moins fonctionnelles. Ainsi, RTE propose dix scénarios d’évolution du système électrique en garantissant un approvisionnement électrique optimal. C’est pourquoi ils accordent une place importante à l’éolienne en mer.. Dans tous les scénarios, les réseaux électriques se doivent d’être innovés pour rendre possible la transition énergétique.

L’éolienne en mer, un impact sur la biodiversité ? 

Les outils technologiques pour l’éolienne en mer sont encore si récents, que le recul nécessaire n’a pas encore été pris pour évaluer leur impact. Cependant, il est souligné selon especemenacee.fr, que les nuisances sonores pourraient causer du tort à la vie marine. En parallèle, l’installation d’éoliennes pourrait engendrer un  » brouillard sous-marin » dû au déplacement de matières dans les fonds marins. Bien que les impacts soient encore difficilement identifiés, l’impact environnemental reste encore à définir.

Un projet de rénovation énergétique ?

Contactez-nous par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 17h30

09 80 80 65 41

Articles récents

Qu’est-ce que le Fonds Chaleur de l’Ademe ?

Qu’est-ce que le Fonds Chaleur de l’Ademe ?

👉🔥 Le Fonds Chaleur permet aujourd’hui de promouvoir la chaleur renouvelable et lutter contre le dérèglement climatique. Comprenons ensemble ses objectifs, et ses enjeux actuels.

Un projet de rénovation énergétique ?

Contactez-nous

Contactez-nous

Nos équipes sont à votre écoute

Contactez-nous ou soyez recontacté en laissant vos informations dans le formulaire.