Transition énergétique : 400 millions d’euros pour le secteur automobile

Transition énergétique : 400 millions d’euros alloués pour le secteur automobile.
Quelle nouvelle pour la transition énergétique ? C'est 400 millions d’euros pour accompagner la transition énergétique dans la filiale automobile. Ce jeudi 16 décembre, le plan d'accompagnement de la filière automobile est révélé.

Partager cet article

Transition vers l’électrique pour 2022

La filière automobile fait face à une crise sanitaire depuis l’ascension de la Covid-19. Celle-ci a malheureusement fragilisé le marché automobile français. C’est pourquoi la filiale automobile s’investit davantage pour compenser les pertes en 2021. Pour participer à la neutralité carbone en 2030, de nouveaux procédés se mettent donc progressivement en place. Un des objectifs principaux ? La transition vers l’électrique. Cependant, celle-ci engendre une dépense budgétaire importante. C’est pourquoi l’Etat alloue une enveloppe de 400 millions d’euros.

300 millions d’euros pour les sous-traitants à compter du 17 décembre

Cette somme est léguée pour encourager les projets visant à développer les nouveaux produits et process de fabrication des voitures électriques. C’est une somme qui cumulera très certainement avec d’autres enveloppes de soutien pour la neutralité carbone en 2030. Un investissement qui compte donc aboutir à une meilleure diversification des activités afin de réussir leur transition à l’électrique.

Transition énergétique : une enveloppe de 100 millions d’euros pour les territoires

Ce nouvel investissement sera spécialement consacré à l’accompagnement de plusieurs territoires visant de nombreux objectifs :

  1. Un appui en ingénierie pour les projets industriels.
  2. Un appui pour les subventions dans la réalisation de projets industriels.

Cependant, pour accélérer des projets porteurs, et aider les entreprises concernées, la PFA (Plateforme Automobile), compte les accompagner individuellement. L’idée ? Identifier les marchés de diversification alliés ou non, à la filière. Un processus qui résulte de la mise en place d’un plan d’action. Nous rappelons que ce dispositif est soutenu par l’Etat.

Les avantages d’un véhicule électrique :

Une voiture moins onéreuse que la classique :

Une voiture électrique vous fera réaliser des économies. Pour vous donner une idée, c’est entre 2 et 3 euros pour 100 km contre 6 à 8 euros pour un véhicule thermique. En parallèle, vous pouvez bénéficier jusqu’à 11 000 euros d’aides pour l’achat d’une voiture électrique.

Le saviez-vous ? Pour les véhicules d’occasion, l’aide de 1 000 euros est toujours valable pour l’achat d’une voiture électrique.

Transition énergétique : une voiture simple et facile d’utilisation :

C’est-à-dire que 3 maîtres-mots la caractérisent : entretien, autonomie et charge.

Entretien : un moteur bien plus simple qu’un moteur thermique.

Autonomie : entre 200 et 600 km d’autonomie en fonction du modèle.

Charge : recharge possible à domicile ou via des bornes publiques.

Une voiture plus vertueuse de l’environnement :

Une voiture électrique émet 3 fois moins de C02 qu’une voiture thermique. En plus de vous faire réaliser des économies d’énergie, la voiture électrique est largement recyclable : 80% de ses composants le sont. En plus d’être écologiques, elles sont également économiques.

Transition énergétique : les voitures thermiques vont -elles disparaître d’ici 2030 ?

Certaines lois visent à interdire la vente des voitures thermiques. Cette interdiction pourrait être levée au profit des voitures électriques. L’Assemblée nationale a en effet voté la fin de la commercialisation des véhicules à moteur essence ou diesel d’ici 2040. Afin d’atteindre l’objectif neutralité carbone, l’électrique est donc au cœur des processus de fabrication pour la filiale automobile.

Quel est donc l’objectif de l’Europe ? Un transport complètement décarboné en 2050. Une voiture reste environ 15 ans sur la route avant de partir à la casse. « Les voitures d’occasion seront plutôt concernées par les restrictions de circulation locales, comme les zones à faibles émissions », précise Julia Poliscanova de l’ONG européenne Transport and Environnement.

Envie d’explorer un autre sujet ? N’hésitez pas à jeter un oeil sur le ce lien pour tout savoir sur le Budget Vert.

Un projet de rénovation énergétique ?

Contactez-nous par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 17h30

09 80 80 65 41

Articles récents

Qu’est-ce que le Fonds Chaleur de l’Ademe ?

Qu’est-ce que le Fonds Chaleur de l’Ademe ?

👉🔥 Le Fonds Chaleur permet aujourd’hui de promouvoir la chaleur renouvelable et lutter contre le dérèglement climatique. Comprenons ensemble ses objectifs, et ses enjeux actuels.

Un projet de rénovation énergétique ?

Contactez-nous

Contactez-nous

Nos équipes sont à votre écoute

Contactez-nous ou soyez recontacté en laissant vos informations dans le formulaire.