Précarité énergétique : que savons-nous ?

Précarité énergétique : que savons-nous ?
La précarité énergétique est la situation précaire de personnes, familles ou groupes n’ayant pas un confort régulier dans leur logement. Plus concrètement, aux énergies nécessaires à leurs besoins primaires. Par exemple, l’incapacité à chauffer son logement en période hivernale.

Partager cet article

Précarité énergétique : explication en quelques chiffres

Le concept de précarité énergétique a longtemps émergé en France. Seuls le Royaume-Unis et la France ont adopté une définition officielle de la précarité énergétique. Selon franceinter.fr, 12 millions de français seraient atteints de précarité énergétique. « La situation est préoccupante » affirme Frédérique Feriaud – directrice générale des services, Le médiateur national de l’énergie.

D’après la loi Grenelle, une personne en situation de précarité énergétique ne peut satisfaire ses besoins élémentaires. Globalement nous caractérisons la précarité énergétique en 3 points essentiels :

  • Le prix de l’énergie
  • Le revenu des ménages
  • Les performances énergétiques du logement (posséder trop d’appareils énergivores condamne le ménage dans ses factures énergétiques)

Selon le Médiateur national de l’énergie, en 2021,  20% des Français affirment avoir souffert du froid. L’une des causes premières ? Une mauvaise isolation thermique de leur logement. Ensuite pour 36% des cas, cela serait dû à des problèmes financiers pour correctement rénover son logement. 4% des Français ont subi des coupures d’électricité suite à des impayés, ou encore 22% pour  des installations de chauffage insuffisantes. 

Finalement nous comptons 4.8 millions de passoires énergétiques en France. Or, moins de 2 millions de résidences principales ont un DPE A ou B.

Précarité énergétique : que savons-nous ?

Quelles aides pour aider les ménages français ? 

C’est pourquoi l’ONPE offre un investissement financier. Nous comptons 3.1 milliards d’euros par an pour résoudre une majeure partie des problèmes. De nombreux programmes sont disponibles : 

1. Le chèque énergie : Créé par l’article 201 de la loi du 17 août 2015, le chèque énergie est un dispositif d’aides pour payer ses factures d’énergie. Pour en savoir plus : https://www.certigaia-group.com/cheque-energie-tout-ce-quil-faut-savoir/

2.  » Le Grand Plan d’Investissement 2018-2020 renforce de 1,2 milliard d’euros le budget du programme Habiter Mieux afin de financer la rénovation de 75 000 logements par an, soit 375 000 avant 2022.  » (*Source : https://bit.ly/3dPgQBQ)

3. Les CEE : Ce dispositif a été aménagé pour renforcer les différents coups de pouce distribués aux ménages pour lutter contre la précarité énergétique. Pour la 5e période, ce dispositif lutte contre la précarité énergétique. 730 TWhc d’économies d’énergies est un objectif fixé pour les 5 années à venir.

D’une autre part, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé en octobre dernier une « indemnité classe moyenne » de 100 euros pour 38 millions de Français gagnant moins de 2.000 euros nets par mois.

Finalement, il y a également d’autres aides : Le Fonds de Solidarité Logement (FSL), MaPrimeRénov’ pour financer ses travaux de rénovation, les aides distribuées par les CCAS (Centre Communal d’Action Sociale).

NB : Nous pouvons également compter le prêt éco-PTZ, Action logement !

Pour en savoir plus : https://bit.ly/3qetcGX

Un projet de rénovation énergétique ?

Contactez-nous par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 17h30

09 80 80 65 41

Articles récents

Qu’est-ce que le Fonds Chaleur de l’Ademe ?

Qu’est-ce que le Fonds Chaleur de l’Ademe ?

👉🔥 Le Fonds Chaleur permet aujourd’hui de promouvoir la chaleur renouvelable et lutter contre le dérèglement climatique. Comprenons ensemble ses objectifs, et ses enjeux actuels.

Un projet de rénovation énergétique ?

Contactez-nous

Contactez-nous

Nos équipes sont à votre écoute

Contactez-nous ou soyez recontacté en laissant vos informations dans le formulaire.