The One Ocean Summit – un engagement politique ?

The One Ocean Summit - un engagement politique ?
The One Ocean Summit : du 9 au 11 février, de nombreux chefs d’Etat se sont réunis à Brest afin d'échanger autour de l'avenir marin et ses multiples pollutions. Ainsi, dans le cadre du Conseil de l'Union Européenne, le Sommet International sur l’Océan tend à relever de nouveaux enjeux climatiques pour la durabilité de nos fonds marins.

Partager cet article

Un sommet pour lutter contre les menaces environnementales : 

Que doit-on savoir autour de The One Ocean Summit ? Aujourd’hui les océans subissent fortement les dégradations environnementales. De par le changement climatique et les activités humaines, les fonds marins multiplient malheureusement de nombreuses conséquences. Les océans recouvrent 70% de la planète et jouent donc un rôle primordial dans la protection de nos écosystèmes. Notre survie en dépend puisque les océans produisent de l’oxygène, tout en capturant du CO2. Cette préservation est donc vitale ! Or, la pollution plastique, la surpêche, et le réchauffement climatique menacent tous nos fonds marins. Il est donc plus que jamais nécessaire de sensibiliser le grand public et agir en faveur des grands fonds marins.

L’objectif de One Ocean Summit ?  » Construire collectivement une alliance durable pour l’océan et dégager un océan de solution  » – Claire Legendre (Porte parole du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères).

Une initiative prise par le Président de la République Française, Emmanuel Macron. En protégeant près de 3 milliards d’individus sur Terre, la France tend à prendre ses responsabilités dans le domaine maritime et donc de placer les océans au cœur des préoccupations sociales, politiques et environnementales. 

The One Ocean Summit : Que prévoit le sommet des océans pour nos fonds marins ?

Les sujets cruciaux sont développés et de nombreuses actions sont planifiées pour les années à venir. Découvrons tout cela ensemble : 

Protéger la biodiversité et les ressources de nos océans : 84 pays s’engagent à protéger 30% des terres et des mers d’ici 2030. En parallèle, 27 Etats membres de l’Union Européenne œuvrent pour le durable et lutteront contre la pêche illégale. Ainsi, la surveillance de la pêche durable sera fortement renforcée. 

Mettre fin à la pollution plastique des océans : La Banque Européenne de Reconstruction et de Développement a rejoint la Banque Européenne d’Investissement et les Banques de Développement françaises, espagnoles, italiennes, et allemandes. Leur initiative commune ? Réduire inlassablement l’usage du plastique. Pour se faire, l’économie circulaire entre en vigueur. Au programme : privilégier le recyclage et la réutilisation des matières plastiques. Finalement, abandonner au mieux tous les usages uniques. En parallèle, l’Unesco s’engage à ce que 80% des fonds marins soient tous cartographiés d’ici 2030. Les diverses raisons à cela : identifier les récifs, les zones de reproduction des poissons et étudier le niveau de pollution en fonction des zones. 

Une politique Internationale concernée : Afin de garder la dynamique, le calendrier est sans cesse mis à jour. A titre d’exemple, la France et le Costa Rica organisent déjà en 2024, la prochaine conférence des Nations Unies sur l’Océan. En parallèle, nous pouvons également noter ce que nous nommons : le futur jumeau numérique de l’Océan. Celui-ci est tout simplement un outil d’aide à la décision qui participe à la croissance bleue Européenne. 

The One Ocean Summit : Qu’est-ce que le Jumeau numérique de l’océan ?

Nous citons : “ Le Jumeau numérique de l’océan (JNO) est la prochaine étape, répondant à la nécessité d’intégrer un large éventail de sources de données existantes et nouvelles, de transformer les données en connaissances et d’impliquer les citoyens, les gouvernements et les industries en leur donnant des outils d’aide à la décision. Avec le développement de modèles numériques interactifs à haute résolution des océans, l’utilisation de toutes les données disponibles, y compris les dernières observations in situ ou satellitaires de la Terre, mais aussi des données in vivo ou économiques, ainsi que des infrastructures cloud et de l’intelligence artificielle (IA) ” 

( *Source : mercator-ocean.eu “L’Océan et son jumeau numérique : Vers un meilleur outil d’aide à la décision”

Toutes ces initiatives seront donc très prochainement déployées. Finalement, la France commence déjà à s’engager !

L’engagement de la France pour agir :

  • En Polynésie Française, la ZEE (Zone Economique Exclusive) induit très prochainement un réseau d’aires marines protégées d’environ 50 000 km 2.
  • La France instaure la loi anti-gaspillage pour stopper les emballages plastiques à usage unique d’ici 2040.

Ainsi, le sommet pour la sauvegarde des océans compte bien mettre en œuvre toutes les ressources nécessaires pour défendre les océans et apprivoiser un meilleur futur marin.

Source : https://www.diplomatie.gouv.fr/IMG/pdf/les_engagements_de_brest_pour_l_ocean_cle017c74.pdf

Un projet de rénovation énergétique ?

Contactez-nous par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 17h30

09 80 80 65 41

Articles récents

Qu’est-ce que le Fonds Chaleur de l’Ademe ?

Qu’est-ce que le Fonds Chaleur de l’Ademe ?

👉🔥 Le Fonds Chaleur permet aujourd’hui de promouvoir la chaleur renouvelable et lutter contre le dérèglement climatique. Comprenons ensemble ses objectifs, et ses enjeux actuels.

Un projet de rénovation énergétique ?

Contactez-nous

Contactez-nous

Nos équipes sont à votre écoute

Contactez-nous ou soyez recontacté en laissant vos informations dans le formulaire.